Cédia M’soili: la tradition au coeur de l’Art

Chers lecteurs et chères lectrices, c’est avec un immense plaisir que je vous propose aujourd’hui de (re) découvrir le travail d’une jeune femme très talentueuse et passionnée qui a pour mission de vous embellir avec une satisfaction garantie.

Je suis entrain de réaliser que cela fait déjà plus de 10 ans que l’on se connaît, c’est fou comme le temps passe. Pour l’anecdote, on s’est rencontré pendant un concours de chant à Mayotte, dont elle est d’ailleurs sortie vainqueur. Quand je vous dis qu’elle a du talent, je n’exagère pas. J’admire son parcours et sa détermination. Peut-être pourra t-elle inspirer certains d’entre vous ou éventuellement vous motiver à lancer vos projets après avoir longtemps hésité.

Créatrice de Bled’Art Maora Création

Le début de l’aventure Bled’Art

Elle s’appelle Cédia M’soili, elle a 29 ans et c’est dans l’artisanat qu’elle nous livre son plus gros talent. Comme beaucoup d’entrepreneurs, c’est en constatant un manque d’offres qu’elle a lancé sa petite affaire. Dans son cas, c’est en cherchant des bijoux personnalisés avec des tissus traditionnels, en l’occurrence le « salouva » et le « shiromani » qu’elle a eu connaissance de cette opportunité. Comme elle le dit elle-même, on aime le Wax (tissu africain), mais avoir des accessoires faits avec nos tissus c’est aussi représenter notre propre culture et la faire connaître aux autres. Le fait-main n’était pas sa vocation, mais la curiosité et l’engouement des gens (plus précisément les internautes) l’ont poussé à réaliser qu’il y avait là une vraie occasion à saisir. Petit à petit elle a commencé à se diversifier. Vous pouvez lui commander des boucles d’oreilles, des colliers, des bracelets, des serres-tête, des sacs… Et chers Messieurs, non, pas de jalousie car elle ne vous oublie pas. Vos nœuds papillons et cravates sont également disponibles.

Bled’Art: un petit bébé qui grandit bien

Avec sa patience et sa persévérance, elle a dépassé le stade d’une simple passion et participe aujourd’hui à quasiment tous les événements locaux qui mettent en valeur la créativité des jeunes de l’île aux parfums. C’est l’une de ces femmes qui agissent au lieu de se plaindre, et qui mettent tout en oeuvre pour réaliser leurs rêves. Vous avez peut-être vu son stand lors des 2 éditions de la Matinale Shopping à Dzoumonyé ainsi qu’à la Grande Expo artisanale au Comité du Tourisme à Mamoudzou.

Sa plus grande consécration sera son défilé durant la soirée de l’élection de Miss Mayotte 2019. En effet, en plus d’avoir eu le privilège de confectionner des accessoires exclusivement pour les candidates, elle a surtout eu la chance de présenter sa collection, le fruit de son travail, au public présent ainsi qu’aux milliers de téléspectateurs qui ont suivi l’événement. Le rendez-vous est pris pour 2020.

Bled’Art était aussi partenaire de l’élection de l’ambassadrice de la tenue traditionnelle mahoraise, « Miss Salouva 2019. » Elle le sera naturellement aussi pour la prochaine édition. En attendant rendez-vous le 7 mars prochain pour l’élection de Mister ambassadeur Mayotte à Koropa. La petite entreprise se développe tout doucement avec une équipe qui innove pour votre plus grand bonheur. Vous pouvez faire appel à ses services pour apporter à vos événements, une touche de personnalisation à la hauteur de vos attentes.

Cédia M’soili: Une femme engagée

Outre son investissement dans le domaine de la mode et de l’artisanat, la jeune créatrice excerce en parallèle son noble métier de Coordinatrice de projets dans la démarche communautaire en santé à l’ADSM. C’est une structure associative pour les déficients visuels, auditifs et les personnes atteintes de la maladie Xp aussi connue sous le nom de « maladie des enfants de la lune« . Maman d’un petit garçon qui la comble de joie, elle participe également à beaucoup d’échanges impliquant les femmes mahoraises tant sur le plan privé que professionnel. Elle était d’ailleurs présente au 3ème salon de l’entreprenariat au féminin en octobre dernier. L’EAF est un réseau national qui a pour but d’aider les femmes entrepreneures dans l’avancement de leurs projets. De ce fait, elle gagne pas à pas sa place de femme influente et vous en entendrez sûrement parler, si ce n’est déjà fait.

Pour aller plus loin vous trouverez ci-dessous un lien vers une vidéo de Mayotte la 1ère qui lui avait consacré un reportage en 2018. Mais d’où vient le nom Bled’Art? La réponse dans le contenu.

https://la1ere.francetvinfo.fr/mayotte/cedia-m-soili-bled-art-552027.html

Vous pouvez également suivre ses créations et passer vos commandes en la rejoignant sur ses réseaux sociaux. Sachez également que bientôt elle sera dans l’actualité avec une autre de ses multiples facettes. N’ayez crainte, vous le saurez en temps voulu.

Bonne découverte les amis et croyez en vos rêves.

À très bientôt.

NasYou.

1 réponse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.